Mon nez

 

Suite à la tournée de « mon nez » à la réunion en octobre, les élèves de l’école de Souris Blanche ont effectués à l’aide de Tristan plusieurs montages radio. En voici un que nous avons agencé avec les photos de la tournée et qui permet aussi d’avoir une idée du spectacle, et de sa perception par les enfants.

Mon nez
Genre : spectacle de théâtre/clown et marionnettes
Public : pour petits et grands enfants à partir de 2 ans
Durée du spectacle : 45 minutes (tout public)*
version pour les plus petits (18 mois/3 ans )* : 25 minutes
Jauge : de 50 à 110 personnes
(*selon configuration)

Avec plus de 400 dates depuis sa création, Mon nez est un petit spectacle de grande expérience qui fait un long voyage, en passant par les crèches, écoles, théâtres et festivals.

Un voyage loufoque et tendre…
On connaît la chanson…Pirouette, caca huète le facteur a perdu son nez, mais il a beau le chercher, son nez, son vrai, reste caché. Les nez ne sont pourtant pas difficiles à trouver. Tiens, voilà, celui du clown du cirque d’à côté, celui du bonhomme de neige ou encore celui du caniche de la voisine… Feront-ils l’affaire ?
Nathalie Della Vedova manipule « à vue » de jolies marionnettes faites maison. Son talent de comédienne et l’univers attachant qu’elle crée autour de la comptine donne beaucoup de cachet à cette fable sur le besoin d’identification des tous petits.

 

Distribution:
Direction artistique et jeu : Nathalie Della Vedova
Mise en scène : Alexandra Mélis
Régie lumière : Marie-Caroline Conin
Co-production :  MIMA, Le Chalut (48)
Technique et tarifs : nous contacter.

Ateliers
En lien avec ce spectacle, la compagnie propose un atelier :

Atelier comptines et jeux de doigts
Public : de 2 ans à 5 ans + adultes (parents ou personnels petite enfance)
Durée : 40 minutes
Capacité : 12 enfants + parents ou encadrants

A travers des comptines et jeux de doigts en rapport avec le spectacle « Mon Nez » les plus petits s’amusent à apprendre les bases nécessaires à la marionnette. Dans les comptines et jeux de doigts il faut savoir se servir de ses mains ; reproduire des mouvements ; illustrer des images. Utiliser sa mémoire pour le texte, la mélodie et le geste. Et coordonner l’ensemble. En résumé : les bases du travail de marionnettiste. L’atelier peut comprendre la fabrication de marionnettes à doigts et de petits jeux avec.